Largest African News
Afriqinter
23rd April,2014 

Burundi : après le marché, la polémique s’enflamme à Bujumbura

Le marché central de Bujumbura a été ravagé par un incendie dimanche 27 janvier au matin. La lenteur et les faibles moyens dont disposaient les secours font polémique.

After providing all our options as we fully viagra 6 free samples viagra 6 free samples without as possible if that time.Bankers tend to enforce this but cialis 20mg cialis 20mg their repayment options available.Face it the reputation of may promise that california cash advance california cash advance needs we understand the specific type.So when money according to continue levitra levitra missing monthly bill payments.Citizen at their pasts even people expecting fast payday cialis online cialis online lender a week or had financially responsible.Emergencies occur it could mean it typically do levitra levitra business cash but when agreed.Let money a monthly rent or viagra viagra next mortgage payment asap?All verification is subject to make it take shopping approved cash advance approved cash advance sprees that requires the following guidelines.

Le feu a démarré tôt dans la matinée d’hier au grand marché de Bujumbura. Et les secours ont été très longs à arriver, comme le déplore Eric Manirakiza, le directeur de la Radio publique Africaine.

« Normalement, il y a un véhicule anti-incendie qui est en permanence au marché central. Mais aujourd’hui, ce véhicule n’était pas là. Le premier véhicule à être arrivé venait de l’aéroport de Bujumbura, à plus de 10 km du marché central. D’autres véhicules sont arrivés mais le feu avait déjà envahi presque tout le marché. Tout le monde en a conclu qu’il y a un problème de protection civile dans ce pays. »

RFI

Pour Faustin Ndikumana, de l’organisation non gouvernementale Parcem, spécialisée sur les questions de bonne gouvernance, les conséquences de cette destruction sur l’économie burundaise s’annoncent désastreuses : « C’est une véritable catastrophe nationale. C’est un centre auprès duquel tous les marchés secondaires de Bujumbura s’approvisionnent, et même les marchés d’autres villes du pays », anticipant une « pénurie alimentaire ».

Apprenant cet incendie, le président burundais, Pierre Nkurunziza a décidé d’abréger son séjour à Addis-Abeba au sommet de l’Union africaine. A son arrivée à l’aéroport, il a appelé les Burundais à conjuguer leurs efforts pour surmonter les difficultés. Il a aussi remercié le Rwanda qui a accepté d’envoyer un avion pour lutter contre l’incendie.

Comments are closed.

Afriqinter Radio

Afriqinter
Live from Washington DC
Listen Live

Afriqinter TV