poor credit loan refinance
Largest African News
Afriqinter
21st November,2014 

Tunisie : les biens de la famille Ben Ali mis en vente

La foire des biens confisqués. Voilà le nom donné en Tunisie à la vente des biens ayant appartenus à l’ancien président Ben Ali et à ses proches. Sont exposés notamment des voitures de luxe et des bijoux. Une partie des objets précieux sont vendus sur place, une autre -les plus chers-, sont soumis aux enchères et seront adjugés dans les quinze jours. Cette foire se tient depuis le 22 décembre à Gammarth, au nord de Tunis. Professionnels et curieux se pressent devant les objets de luxe du président déchu et de sa famille.

Karim, jeune Franco-Tunisien a fait le déplacement de la banlieue parisienne avec sa mère et sa sœur. Pas question de rater l’ouverture de la vente des biens confisqués aux Ben Ali. Premier coup de coeur pour ce commerçant, une paire de bottes Chanel de l’ex-Première dame tunisienne : « Elle a marché un peu avec, remarque Karim. C’est pour ma petite sœur. On a fait une affaire. Cette paire doit coûter entre 700 et 800 euros. Elle nous a coûté à peine 200 euros ».

Comme beaucoup de professionnels, Karim ne vient pas constater les excès fastueux de l’ancien régime mais cherche avant tout à faire des affaires : « Maintenant une voiture qui vaut 150 000 euros, si j’arrive à l’acheter à 50 000 euros, ce serait bien. C’est intéressant. Elles n’ont pas beaucoup roulé. Ces voitures sont toutes neuves ».

Pendant un mois, le gouvernement met en vente près de 39 voitures de luxe : BMW, Porshe, Lamborghini et autre Maybach ayant appartenu à Ben Ali et à ses proches. Mais aussi de simples bibelots, plus de 400 bijoux, plusieurs parures à plus de 100 000 euros pièce. Un luxe tapageur qui choque encore beaucoup de visiteurs deux ans après la révolution.

« C’est de la folie, dit un homme, venu en simple curieux. Cette voiture, je crois, vaut 8 millions de dollars. C’est la richesse qui n’est pas partagée, aux dépens des pauvres ».

Avec cette vente, le gouvernement espère récolter près de 10 millions d’euros pour les réinjecter dans la lutte contre le chômage. D’autres ventes devraient suivre celle-ci puisque les confiscations ne sont pas encore terminées.

Comments are closed.

Afriqinter Radio

Afriqinter
Live from Washington DC
Listen Live

Afriqinter TV